Mercredi 4 octobre. De Arzacq-Arraziguet à Arthez-de-Béarn (34 km)

Démarrage dans la brume !

En partant d’Arzacq-Arraziguet

Brrrrr !

Petit à petit le soleil  apparaît et il recommence à faire chaud.

 

 

La chapelle de Caubin

La chapelle de Caubin (12ème siècle)

 

 

 

Sur le chemin, dans un abri, des livres à disposition des pèlerins. Vous pouvez voir sur la droite une BD de la fameuse Martine. A quand « Martine fait le Camino (au lieu de rester à la maison) « ? Question de Ch’ti…

 

Des livres mais aussi des invitations à la méditation…

 

Depuis Lectoure, c’est le premier donativo que je repère: une belle surprise au bout de 20 km. Café, thé, boissons fraiches et gâteaux.

 

L’église Saint Pierre, abbaye du 12 siècle.

 

 

 

 

Sur le chemin, une plantation d’arbres fruitiers réservés aux pèlerins.

 

Aire de repos et vélo en libre service, ou presque…

Au fronton d’une mairie, le drapeau basque au coté des 2 autres.

 

Particularités locales…

 

Fin de parcours difficile avec 5 km de montée rude. Je souscris à ce qui est inscrit sur l’affiche ci-dessous !

 

Accueilli par Claude dans son « gîte  écologique de la maison en paille- chambre d’hôtes des 3 petits cochons », ( https://sites.google.com/site/gitepaille/  ), qui comme son nom l’indique est une maison « construite en bottes de paille et structure en bois, une construction éco responsable et passive ». Par contre, aucune trace des petits cochons.

Claude, un belge très sympa et plein d’humour (comme tous les belges…) a pour devise « Vous êtes mes hôtes et j’ai plaisir à vous recevoir comme mes amis » comme il aimerait être reçu chez ses amis. Tout est dit ! Et ce ne sont pas des paroles en l’air: comme chez Nadine, j’ai pu bénéficier de sa machine à laver et de son sèche linge et Claude a pris plaisir à nous cuisiner un bon repas, notamment en nous régalant avec du requin.

 

De ma chambre j’aperçois les Pyrénées. Ca se précise…Mais, alors, encore de la pluie pour demain ? 30 bornes à parcourir pour atteindre Navarrenx !